Au commencement

En 2012, lorsque la toute jeune ASBL Bon-Air Renouveau relança l’organisation d’une fête dans le quartier Bon-Air, l’un de ses membres (Alain Jorion) créa avec la participation de quelques enfants un petit géant artisanal. Sa structure métallique comportait des roulette afin que les enfants puissent le pousser.

Ce petit groupe espérait qu’un jour leur petit géant, qu’ils nommèrent Victor en l’honneur du dernier « Bébé Bon-Air » de l’ancienne ducasse, puisse parader dans un cortège de géants dans le quartier Bon-Air. Souhait qui fut exhaussé puisque le comité de Bon-Air Renouveau décida la même année d’ajouter un cortège folklorique à la programmation du dimanche après-midi !

Le petit géant Victor vit ainsi sa toute première apparition lors du cortège de Bon-Air en Fête 2012.

Et bien sûr… Un renouveau !

Au fil des éditions de Bon-Air en Fête, de plus en plus d’enfants accompagnaient le petit géant Victor le long du cortège. Fort de cette engouement, après 5 ans, il devenait nécessaire de moderniser Victor.

L’ASBL Bon-Air Renouveau décida donc de lancer une nouvelle souscription publique, à destination des entrepreneurs de la région cette fois-ci (les habitants ayant déjà été mis à contribution pour la création des géants M. et Mme Bon-Air).

S’inspirant des autres petits géants de la région (à Maffle et Isières notamment), Bon-Air Renouveau souhaitait que le nouveau petit géant puisse servir de formation pour les jeunes afin qu’ils puissent un jour porter l’un des 2 autres géants. Victor sera donc réalisé en osier (buste, bras et panier, la tête sera en polyester) et un système de sangle et coussin sera installé afin qu’il puisse être porté (tout en laissant des roulette pour que les plus petits puissent continuer à le pousser de temps en temps).

Un peu moins d’un an plus tard, l’ASBL avait récolté quelques 90% du coût total (proche des 10.000€) pour la création du nouveau petit géant Victor.