1549c9a6-38c2-465f-963f-d36823e07d3b_original«Bon-Air en fête», c’est l’un des événements de l’année à Leuze. Du 1er au 4 septembre, cette ducasse de quartier va mobiliser près de 10 000 personnes.

Peu d’organisations peuvent se targuer d’un tel exploit. Et pourtant, il en fallait de l’audace pour faire renaître de ses cendres l’emblématique ducasse de Bon-Air, qui avait disparu en 2002.

Aujourd’hui, moins de cinq ans après la constitution de l’ASBL Bon-Air Renouveau, c’est presque comme si la manifestation, née durant l’entre-deux-guerres, ne s’était jamais éteinte tant l’engouement est resté intact.

Cette année encore, dès ce jeudi jusqu’à dimanche, on attend près de 10 000 personnes dans ce quartier populaire de Leuze. Sous le chapiteau de la verdoyante place Albert Ier, quatre jours de festivités intergénérationnelles se profilent.

Un cortège de 350 figurants

Après une mouture 2015 mémorable, marquée par le retour des géants de Bon-Air, les organisateurs en reviennent à une formule plus classique pour ce dernier week-end des vacances.

La programmation de Bon-Air en Fête sera ainsi condensée sur quatre jours, et non cinq comme l’année dernière, avec des animations – la plupart gratuites – toujours aussi riches et variées.

«La dernière édition a été exceptionnelle et l’on avait voulu marquer le coup pour la première sortie de M. et Mme Bon-Air. D’où l’extension des festivités sur cinq jours. Cette fois, on a décidé de prendre le must des activités de 2015 en les condensant sur un jour de moins», signale Laurent Strubbe, le chargé de communication de Bon-Air Renouveau.

Si la machine semble très bien huilée, il convient de saluer le travail de titan réalisé par le comité, fort de trente membres, qui travaille durant neuf mois (!) à l’organisation de ce chapiteau.

«Notre volonté, c’est de faire participer un maximum de personnes en mettant l’accent sur la gratuité de bon nombre de nos activités. Les prix des consommations sont d’ailleurs démocratiques au regard des tarifs habituels des autres événements.

Pour y parvenir, on peut de nouveau compter sur l’investissement de nos partenaires, dont Dany Garbin qui fait partie des fidèles depuis le début», salue Jérôme Brismée, l’un des grands instigateurs du renouveau de la ducasse.

Passons maintenant à l’affiche (le programme complet vous est détaillé ci-dessous) qui mettra à l’honneur les aînés lors de la journée inaugurale, ce jeudi.

De 15 à 19 h, on retrouvera ainsi sur scène le duo Monica et Jacques. L’orchestre international du SHAPE clôturera la soirée en apothéose après les quelques pas de danse country livrés par la troupe leuzoise Emix Dance.

Le sport marquera de son empreinte la journée de vendredi avec le départ de deux courses à pied, l’une réservée aux femmes (6 km), l’autre accessible à tous dans la campagne (10 km).

Les jeunes mariés au défilé

Les Montois de MotherCover enchaîneront ensuite avec un concert rock dès 20 heures.

Une grande brocante, un tournoi d’indiaca (complet) et de pétanque, un jeu de piste…, voilà ce qui vous attend pour la première grosse journée du week-end.

Pas de trace par contre du groupe Zénith cette année, l’organisation ayant invité cette année les membres de Soul Factory. Mais l’attraction sera l’imposant cortège folklorique qui paradera dans les rues du quartier, dimanche vers 14 heures. Des milliers de personnes devraient s’y masser pour assister au défilé de 350 figurants.

L’occasion d’apercevoir pour la première fois depuis leur mariage, célébré en mai dernier, M. et Mme Bon-Air aux côtés des sept autres géants et autant de groupes qui prendront part à cette grande fête populaire.

Publié dans L’Avenir, le 31/08/2016 par P-L Cuvelier (Lire l’article original)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *