Bon-Air en fête se renouvelle encore avec un nouveau Victor. Le petit géant est destiné à former les futurs porteurs de M. et Mme.

À la suite d’un peu plus d’un an de gestation, un nouveau bébé pour Bon-Air est né! Après avoir fait revivre M. et Mme Bon-Air en 2015 et les avoir mariés en 2016, il était temps de rendre peau neuve à Victor!

«Ce géant, il est pour vous!»

Haut de 2 mètres 80 et d’un poids d’environ 45 kg, il est destiné à être porté ou poussé par les enfants du quartier lors du cortège du dimanche de la ducasse. «C’était un pari fou, au coin d’une table, qu’on a voulu offrir l’instrument pour que cette ducasse se pérennise! exprime Jérôme Brismée, président de l’ASBL Bon-Air Renouveau. La relève de Bon-Air se construit aujourd’hui. Il fallait donner un outil pour former les enfants à devenir les gens de demain et pour que ces jeunes puissent devenir, à leur tour, porteur de M. et Mme!»

À peine la bonne nouvelle annoncée lors du mariage de M. et Mme l’année passée, une dizaine de jeunes ont envoyé des lettres de motivations pour se présenter porteurs de ce géant, dont Laura. Cette jeune habitante du quartier a toujours été férue du folklore. « Lorsqu’elle était plus petite, quand on regardait le cortège passé devant la maison, je lui demandais «on va avec?» et elle me répondait un grand oui!», raconte son papa, Lucien Willame, ancien porteur.

Un bébé modernisé

Présent au sein de Bon-Air en fête depuis son renouveau en 2012, Victor était, anciennement, fait de matériaux trouvés ici et là. Maintenant, il a été créé à la manière de ses grands homologues. Grâce aux dons des entrepreneurs de la région, Victor est doté d’un corps en osier créé par Ludovic Tilly de Lessines. Une tête sculptée par Julien Barthélemy, originaire de Tournai. Des habits cousus par une couturière athoise, Nathalie Canon. Et enfin, les mains ont quelque chose de spécial. Elles ont été créées par Jean-Luc Bourlart, un ancien porteur du géant athois Samson et décédé il y a peu. «Si tu nous entends de là-haut Jean-Luc, ce géant est pour toi! C’était quelqu’un qui avait le folklore dans son cœur et quelqu’un de très méticuleux.», chevrote Jérôme Brismée. Ce ne sera donc pas simplement l’âme du quartier que ce petit géant va raviver lors de cette édition de Bon-Air en fête…

La ducasse 2017 s’étendra du 31 août au 3 septembre sur la place Albert 1er à Leuze-en-Hainaut. Au programme: l’orchestre national du Shape avec un répertoire rock’n’roll made in USA pour le jeudi soir, une course nature pour le vendredi. Samedi, la brocante et un tournoi d’indiaca viendront faire bouger les habitants. Et enfin, le dimanche, à partir de 14 h, aura lieu le cortège folklorique avec plusieurs fanfares, M. et Mme Bon-air et bien sûr le nouveau Victor!


Eloïse SPELEERS – L’Avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *